Déclaration sur l’injustice raciale

Déclaration sur l’injustice raciale

DÉCLARATION DU BARREAU DU NOUVEAU-BRUNSWICK SUR L’INJUSTICE RACIALE

Le Barreau du Nouveau-Brunswick est profondément attristé par les évènements qui ont abouti au mouvement « Black Lives Matter » (La vie des Noirs compte) aux États-Unis et au Canada. Le Barreau exprime aussi ses condoléances pour le décès récent d’Autochtones dans notre province.

En tant qu’avocats et avocates, nous exerçons un pouvoir et des privilèges, et il nous incombe en conséquence de veiller à ce que nos institutions maintiennent leur engagement à l’égard des droits et des libertés de toutes les personnes. Il nous incombe aussi de prêter notre voix aux personnes autochtones et racialisées qui subissent un traitement différencié au sein de notre système de justice ainsi que du racisme institutionnalisé. Le Comité du Barreau sur les appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation continue de cerner la meilleure démarche que le Barreau peut adopter afin de mettre en œuvre des pratiques autochtones et respecter la culture autochtone au sein de l’organisme. Le Barreau envisage en outre de créer en automne un comité sur la diversité et l’inclusion.

Compte tenu de ce qui s’est passé récemment et des préoccupations qui ont été exprimées relatives au traitement inégal au sein du système de justice, le Barreau s’engage à faire tout ce qui est en son pouvoir pour lutter contre le racisme systémique. Nous travaillerons en consultation avec des groupes marginalisés afin que les mesures soient prises de manière adaptée à leur culture. Selon le rapport final de la Commission de vérité et réconciliation, il faut plus que des excuses ; il faut aussi des gestes concrets qui démontrent un changement sociétal réel. Il nous incombe, en tant que membres du Barreau, de donner l’exemple en prenant de telles mesures. Nous pouvons mieux répondre aux besoins des gens que nous servons en posant des gestes concrets.